Les Contes prennent vie à Gambetta

Publié le 16 juin

Dans le cadre de la résidence de l’ensemble Ma non troppo à l’école Gambetta de Morlaix, Audrey Saad et Ganaël Schneider sont venus passer la semaine du 31 mai à l’école. Le projet s’est étendu sur toute l’année et c’est donc dans une atmosphère chaleureuse et familière que les élèves ont pu retrouver les artistes.

Le cœur du projet se forme autour d’une rencontres de cultures, un partage d’histoires qui illustrent les origines de certains enfants. En passant par les contes, les élèves ont pu développer tout un imaginaire commun et se placer dans un rôle de créateur. Après avoir pris connaissance des textes et réécrit les histoires pour leur laisser leur propre marque, ils ont pu lors de cette semaine leur donner une voix.

Pour mettre ces contes en espace, Audrey et Ganaël ont proposé plusieurs exercices : prendre possession de la salle, se chauffer la voix, apprendre à projeter les paroles, se sentir ancré dans son corps, dans le sol, dans sa voix. Les plus petits ont imaginé divers bruitages pour mettre leur conte en musique, tandis que les plus grands prennent eux-même la parole pour lire et jouer le texte.

Avant la fin de l’année, les élèves de l’école s’essayeront également à des exercices de typographie pour créer avec leurs contes un recueil unique qui leur permettra de garder un souvenir de cette résidence, en plus de ceux gravés dans leur mémoire. Valérie Guillet encadrera ce projet plastique tandis que Camille Rancière, tout début juillet, reviendra à l’école Gambetta pour que les enfants puissent faire des liens entre l’objet physique et leur voix.

Sophie Lucas,
volontaire au service civique.